adminpay

Description succincte

Les prestations électroniques payantes occasionnent des problèmes de sécurité et d'encaissement. Généralement, les données concernant l'identité du client en ligne ne sont pas suffisantes pour permettre la perception des frais contre facture; on ne peut exclure tout risque d'envoyer la facture à une adresse de facturation falsifiée. La solution du paiement immédiat par internet, elle pose quant à elle d'autres type de problème, à savoir de trouver une procédure de facturation et d'encaissement qui tienne compte des particularités de l'administration.

Grâce à l'application adminpay de la Poste suisse, Open eGov dispose d'un système d'encaissement novateur spécifiquement adapté aux besoins de l'administration. Il permet de réduire la charge administrative des autorités et assure en outre la couverture du risque débiteur.Il s'agit en outre d'un système sûr et convivial, qui permet le paiement par carte de crédit ou de paiement

Le système adminpay n'est pas seulement parfaitement adapté aux besoins des services administratifs et des entreprises proches de l'administration, il réduit également la charge administrative des autorités de façon considérable.

Contrairement à d'autres systèmes de paiement, la somme correspondant à l'achat du client est en tous les cas créditée par adminpay à l'autorité administrative. Seule une provision forfaitaire est prélevée pour la procédure d'encaissement.

Dans les systèmes de paiement conventionnels, le prestataire d'un service en ligne doit conclure lui-même des contrats avec les instituts de cartes de crédit, ce qui n'est pas le cas avec adminpay. Les recettes sont versées périodiquement aux autorités, qui n'ont donc pas à comptabiliser elles-mêmes chaque entrée, procédure qui est souvent source d'erreurs.

Domaines d'utilisation

  • Commande électronique d'un extrait du casier judiciaire à l'Office fédéral de la justice

Aller à

Validator

Dernière modification 14.07.2020

Début de la page