Conduite automatisée, intelligence artificielle et Event Data Recording: où va le trafic?

Podiumsdiskussion mit Fachexperten Prof. T. Probst, M. Riederer, H. Reber, Prof. P. Affolter, M. Bamert, Dr. iur. J. Boll, Dr. F. Assi (von links nach rechts)

La Journée technique «Dynamique et métrologie pour la circulation routière» à METAS a apporté des réponses à ces questions.

La Journée technique «Dynamique et métrologie pour la circulation routière 2022», organisée par l’Institut fédéral de métrologie (METAS) en collaboration avec l’Université de Fribourg, a eu lieu mi-septembre. Une centaine d’expert/es ont répondu à l’invitation et se sont penchés sur l’évolution du trafic individuel.

Il a notamment été question de tendances telles que la mise en réseau des voitures et d’autres supports de données en lien avec l’intelligence artificielle (IA), le Data Recording et la recherche de traces numériques en cas d’accident. «Même en cas de lien avec l’intelligence artificielle, la chaîne de l’administration des preuves doit être traçable», selon Fabiano Assi chef de domaine Vérifications et essais à METAS. Quelles conditions seront toutefois posées aux voitures de demain? Et que cela signifie-t-il concrètement pour les fabricants d’instruments de mesure, les procureurs, les spécialistes en sciences forensiques, ainsi que pour les utilisateurs, le plus souvent les corps de police?

Le professeur Thomas Probst, de l’Université de Fribourg, a apporté des réponses à ces questions et expliqué les conséquences de la révision de la loi sur la circulation routière, ainsi que de l’administration des preuves durant la journée. Robert Wynands, du Physikalisch-technischen Bundesanstalt (PTB), a ensuite abordé les défis posés par la surveillance du trafic en Allemagne. À l’aide d’exemples pratiques, Michael Bamert, chef de l’Automatische Verkehrskontrolle de la police municipale de Zurich, a montré, aux côtés d’autres intervenants, la manière dont les installations de mesure de vitesse peuvent influencer la conduite et réduire les excès de vitesse.

Lors de la table ronde de clôture, des experts de la police, du ministère public, de la technique automobile, de l’université, de l’OFROU, ainsi que du PTB et de METAS ont discuté des éventuelles solutions à la mobilité croissante et aux conditions changeantes de la circulation routière pour tous les participants.

Impressions de la journée

Dernière modification 30.09.2022

Début de la page

https://www.ekm.admin.ch/content/metas/fr/home/dok/publikationen/meldungen/2022_fachtagung_strassenverkehr.html